[Total : 9    Moyenne : 3.4/5]

Autres noms vernaculaires: Corossol, graviola, soursoup, guanaba, cachiman épineux

Famille: Annonaceaecancer feuille

Synonymes: Annona macrocarpa, A. bonplandiana, A. cearensis, Guanabanus muricatus

Parties Utilisées: feuilles, fruit, graines, écorce, racines

Usages tradirionnels et propriétés pharmacologiques:

Toutes les parties de la plante sont utilisées dans la médecine naturelle sous les tropiques, écorce, feuilles, fruit, racines et graines.
Généralement, le fruit et son jus sont pris contre les vers et les parasites; Pour faire baisser la fièvre, pour augmenter la sécrétion de lait maternel, comme astringent dans les diarrhées et les dysenteries.
L’écorce, les feuilles et les racines sont considérées comme sédatives, antisapasmodiques, hypotensives, contre les désordres nerveux.

Le fleur et la feuille anticancer du graviola corossol

Le fleur et la feuille anticancer du graviola corossol

Dans les Andes péruviennes, le thé des feuilles est utilisé contre les catarrhes (inflammation des membranes muqueuses) et les graines broyées contre les parasites.
Dans l’Amazone, écorce, racines et feuilles sont utilisées contre le diabête et comme sédatifs et antispasmodiques.
Les indigènes du Guyana utilisent la tisane des feuilles et/ou de l’écorce comme sédatifs et toni-cardiaques.
Au Brésil, la tisane des feuilles est utilisée contre les désordres du foie, et l’huile des feuilles et le fruit vert sont mixées àavec de l’huile d’olive en usage externe contre les névralgies, les rhumatismes, et les douleurs articulaires.
A la Jamaïque, Haïti et les West-indies, le fruit et son jus sont utilisées contre les fiièvre, les parasites et la diarrhée;
L’écorce ou les feuilles comme antispasmodiques, sédatifs, stimulant cardiaque, la toux, la grippe, anticancer, les enfants difficiles, l’asthme, l’hypertension et les parasites.
A la Martinique un médecin recommandait aux mères qui lui emmenaient leur enfant pour ses jambes arquées d’alterner dans la journée leur biberon coutumier avec un jus frais de corossol.
Beaucoup de molécules actives ont été découvertes dans le corossol: les scientifiques l’ont étudié depuis 1940. et la plus particulière nommée acétogénine des annonacées a fait l’objet de maintes recherches séparées qui ont conduit les scientifiques à reconnaitre leur efficacité dans le traitement des tumeurs et leur sélective toxicité contre plusieurs types de cellules cancéreuses à un dosage minimum évalué à 1ppm (partie par million), et aussi pour ses propriétés antivirales.

En 1997, des études cliniques chez l’animal ont démontré ses propriétés anti-dépressives.

En 2003, des chercheurs de Taïwan découvrirent que la principale acétogénine du graviola corossol, l’annonacine, était hautement toxique contre certaines lignées de cellules cancéreuses ( sein, prostate, foie, cerveau, peau) déclarant: l’annonacine est un agent anticancéreux prometteur qui mérite de plus amples études.

Principales indications
Contre tous types de cancer
Comme antimicrobien à large spectre pour les affections bactériennes et fongique
Parasites et vers intestinaux
Pression artérielle élevée
Dépression, stress et désordres nerveux.
Les graines séchées sont pulvérisées sur les plantes ou incorporées dans le sol des champs de riz ou de légumes (en particulier au Vietnam) mais cette poudre insecticide est irritante pour les yeux et les muqueuses.

Propriétés déterminées par des recherches:

Antibactérien, anticancéreux, anticonvulsif, antidépresseur, antifongique, antimalarial, protecteur cellulaire, antiparasite, antispasmodique, antitumoral, cardiotonique, émétique, hypotenseur, insecticide, sédatif, stimulant utérin, vasodilatateur.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*