[Total : 5    Moyenne : 2.4/5]

Originaire d’Amérique du Sud, le corossol est aussi cultivé dans d’autres régions tropicales. (Afrique de l’Ouest, Madagascar, Ile de la Réunion, Guadeloupe, Antilles …). Son arbre appelé Guanabana ou Graviola offre des fruits exquis et des feuilles, qui détruiraient de nombreuses cellules cancéreuses.

Propriétés anti-cancer du graviola corossol …

La nature nous surprend de plus en plus. Les vertus de ce fruit sont méconnues par la majorité de la population dans le monde et notamment par les personnes qui sont atteintes du cancer. Pourtant, le corossol, encore connu sous le nom de Graviola ou Guanabana, est un fruit dont les vertus sont scientifiquement prouvées.

L’écorce, les fruits, les feuilles et les racines agissent sur les cellules de notre organisme. Les feuilles de l’arbre peuvent détruire les cellules cancéreuses et agissent dix mille fois plus que la chimiothérapie et cela sans effets secondaires .

Toutes les parties de cet arbre sont utilisées dans la médecine naturelle, rien n’est perdu puisque l’écorce, les racines, les fruits, les feuilles et les pépins sont tous bénéfiques pour la santé de l’être humain.

D’après les recherches effectuées au sein de l’Université américaine de « Purdue » (http://www.lib.purdue.edu/) , les feuilles de l’arbre du graviola corossol possèdent des propriétés qui détruisent des cellules cancéreuses. Elles sont réputées pour guérir le cancer des ovaires, du sein, de la prostate, des poumons, du foie et des intestins. (étude publiée dans le Journal of Natural Products)
Ces études ont été faites dans les années 70 et les résultats de ces études sont restés secrets .. l’industrie pharmaceutique n’a pas réussi à synthétiser les molécules actives et guérisseuses et on ne peut faire breveter ce qui est issu de la nature … donc impossible pour eux de faire de bénéfice sur l’exploitation de cette arbre. Des « bruits » auraient été répandus accusant cette plante d’être responsable de cas de maladie de Parkinson .. démentis ensuite par des études prouvant que c’était l’aluminium des sols qui en était responsable … Toujours est-il que cette plante fait partie de la pharmacopée ancienne de quelques peuples.

Puissant développeur et dynamiseur du système immunitaire, il pourrait aussi être la solution pour la guérison des infections graves comme le SIDA …

Le  Graviola Corossol, le fruit aux propriétés magique :

Le graviola corossol est le fruit du corossolier (annona muricata, de la famille des annonaceae).
Il mesure jusqu’à 30 cm de long et peut peser jusqu’à 4 ou 5 kg.
Son aspect extérieur est d’un vert sombre, son écorce piquée d’épines.
Sa chair est blanche et pulpeuse avec des graines noires (indigestes).

Au Brésil, ce fruit est appelé graviola, sapotille dans l’île de La Réunion (qui vient du nom du fruit en Inde : Sapadille) appelé encore soursop en anglais, guanabana en espagnol ou mang-cau au Vietnam ou thu-riankhaek en Thaïlande.

Le graviola corossol est un fruit énergétique ayant une forte teneur en glucides.

Il est riche en vitamine C, laquelle facilite l’absorption du fer (présent également dans le corossol).
Il contient également :
– des fibres,
– des minéraux : potassium, calcium et magnésium…

la feuille de graviola corossol est recommandé dans des cas :

– d’insomnie,
– de dépression
– cancer
– de troubles nerveux.

C’est en outre un agent anti-microbien pour les infections bactériennes, parasitaires et fongiques.

Il est aussi bon pour le cœur et stimule la digestion. (regardons sa forme !!)

La saveur sucrée du graviola corossol permet de le consommer nature sans ajout de sucre. Il se déguste aussi en salade de fruits, jus ou sorbets et même cuit comme en Indonésie en flan ou gratin.
Pelé et débarrassé de ses graines, le graviola corossol peut aussi être cuisiné.

(Je rappelle que la vitamine C est extrêmement fragile et disparait 24h après la cueillette ou récolte et surtout à la lumière du jour ; donc toujours privilégier les fruits et les légumes frais et locaux voire .. du jardin !)

Origine :

Le corossolier est exclusivement originaire des forêts tropicales : Caraïbe, Amérique Centrale et du Sud, mais il est très abondant en forêt amazonienne principalement au Brésil et au Pérou où de nombreuses industries exploitent essentiellement son fruit mais aussi les autres parties de la plantes.
Il tolère les sols pauvres mais ne supporte pas les basses températures.

Description :

Le corossolier est un arbuste ou petit arbre de 3 à 10 m de hauteur.
Les feuilles, d’un vert brillant, sont oblongues-lancéolées, de 10-17 x 2-7 cm, les jeunes à pubescence ferrugineuse en dessous.
Les fleurs apparaissent sur de gros pédicelles (de 15-20 mm de long) opposés aux feuilles. Les 6 pétales sont jaunes, charnus et épais. Les 3 pétales externes sont largement ovales, aux bords rapprochés, sans se superposer.
Il fleurit toute l’année.

L’Annona muricata peut être cultivé en pot.

Le graviola corossol peut être cultivé en pot, ça feuille est un anticancer puissant

Le graviola corossol peut être cultivé en pot, ça feuille est un anticancer puissant

L’annona muricata a un tronc cylindrique. Son feuillage est constitué de feuilles oblongues vert luisant. Une bonne odeur se dégage des feuilles lorsqu’on les écrase. Les fleurs sont jaune vert et ont une odeur fruitée.

L’annona fleurit toute l’année en milieu tropical et au printemps et au début de l’été dans un climat plus doux.
C’est un arbuste caduc, c’est-à-dire qu’il perd ses feuilles en période de repos.
La plante prendra de 3 à 4 ans avant de produire des fruits.
Zones de rusticité 10-11 (1°C/35°F,4°C/40°F) en hiver.
La plante meurt quand la température descend sous 0°C. Les annones requièrent une situation abritée et ensoleillée. Ce sont des plantes non rustiques.

La plante pousse bien en plein soleil. Arrosez une fois par semaine et abondamment. Tâchez aussi de couper les branches mortes ou trop basses. Gardez-la loin du froid et du vent. L’annone est cultivable en pot.

Germination :

Plantez les graines dans une bonne terre de jardin fertile et bien drainée. Lors de la croissance, installez un tuteur. Il peut être utile de le laisser même après la croissance.
L’utilisation d’engrais (naturel) une fois par semaine est recommandée pour aider la croissance. La plante affectionne le soleil.
La germination prend de 15 à 30 jours, ceci pourrait être plus long, ne vous découragez pas


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*